Les pieds dans l'eau

L'Espagne apparaît aujourd'hui comme une puissance touristique d'envergure. L'organisation mondiale du tourisme la classe au deuxième rang des destinations. 80 millions de touristes internationaux s'y rendent chaque année. Au début des années 1960, de grands chantiers sont lancés. Nommé au poste de ministre du Tourisme et de l'information en 1962, Manuel Fraga lance la campagne Espana es diferente destinée à promouvoir l'Espagne à l'étranger. L'image mythifiée d'un « mode de vie espagnol » se développe. Le long du littoral méditerranéen, la Costa Brava, la Costa del Sol et la Costa Blanca sont aménagées. De grand immeubles sont construits pour accueillir une clientèle friande de la formule « pieds dans l’eau ». C'est le début du tourisme de masse. Il s’agit pour les touristes de profiter de la mer et du soleil à moindre coût. Au moment où je découvre cette partie de l'Espagne en 2009, le développement des compagnies aériennes low cost à rendu le littoral accessible à la classe moyenne des pays européens. Venus trouver un ailleurs à côté de chez soi.